Survival Isn’t Who You Are, It’s Who You Become – The 100 (1)

6622_1395332679

The 100 est une série télévisée américaine post-apocalyptique basée sur le roman éponyme de Kass Morgan et développée par Jason Rothenberg, diffusée depuis le 19 mars 2014 sur la CW avec Eliza Taylor, Bob Morley et Henry Ian Cusick.

Synopsis :

Après une apocalypse nucléaire causée par l’Homme lors d’une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l’Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux mais fascinant…

Mon avis très court sans spoilers 😉

Le début peut paraître assez teen pour certains. Pour ma part, j’ai complètement accroché à partir de l’épisode 4 ! Certaines relations auraient dû être plus développées mais sont à la place vite expédiées. Aussi, le monde est complètement WTF. Mais la soundtrack est très entraînante ainsi que l’intrigue qui n’hésite pas à prendre des chemins surprenants ! Les personnages sont très attachants et n’arrêtent pas d’évoluer. Mes préférés sont Clarke, Bellamy et Marcus. L’aspect survie est bien expliqué, c’est d’ailleurs le centre de la série selon moi. Malgré ses défauts évidents, c’est un vrai coup de cœur pour moi. J’espère vous avoir convaincu 😉

showposter

Avis 100% spoilers maintenant !

Mon avis :

J’entendais beaucoup de bien de cette série qui apparemment n’allait qu’en s’améliorant. J’ai donc eu envie de la découvrir surtout que le contexte m’intéressait. Après la vague Twilight, CW a fait The Vampire Diaries et avec toutes les nouvelles dystopies qu’on nous distribue, elle nous sert The 100, ce qui est très intelligent de sa part. Je n’ai jamais regardé de séries de la CW (mis à part Gossip Girl qui n’a pas du tout le même thème) je n’avais donc aucun a priori contrairement à certains. Et pour le coup, je ne regrette pas !

La série a des défauts qui ne passent pas inaperçu mais je trouve qu’elle a le mérite d’être attachante et de se bonifier au cours des épisodes. C’est un coup de cœur pour moi ! On va garder le meilleur pour la fin, surtout que les défauts sont peu nombreux 😉

Le monde, d’abord, est totalement WTF. Sérieusement ? Je veux bien qu’une guerre nucléaire ait eu lieu mais partout dans le monde ???! Il y avait bien des pays neutres ! Et je suis sûre que certaines zones ont été épargnées alors guerre qui a ravagée le monde, my ass oui… Et aussi leur retour ! Admettons que la planète a été ravagée, admettons… Je crois qu’on doit attendre plus de temps pour survivre à du nucléaire ! Regardez Tchernobyl, je dis peut-être des bêtises, corrigez-moi si c’est le cas mais ça fait presque 30 ans que la ville a été touchée par la catastrophe nucléaire et c’est toujours pas habitable ! Ça m’étonnerait beaucoup qu’elle le soit dans 100 ans ! Et au fait, comment ils ont reproduit de l’oxygène sur l’Arche ? Comment elle a été construite et surtout si rapidement ? D’ailleurs, pourquoi on ne tue pas les délinquants de moins de 18 ans ? Je veux bien qu’il ne le fasse pas au début mais ils auraient dû voir que l’oxygène baissait, non ? Je veux des réponses ! Après, on pourrait dire qu’il ne voulait pas le faire pour se convaincre qu’ils avaient encore de l’humanité mais ouais bof. Et si la Terre a été tellement ravagée, il n’ aurait plus d’humains, non ? Ou alors, ils seraient bizarres, genre un cerf à deux têtes, ils n’auraient pas la tête de Lincoln. Tous ses défauts viennent du livre dont la série est adaptée et c’est bien dommage. C’est LE gros point noir de toutes les dystopies actuelles. Allô, monde cohérent qui pourrait exister ? Oui, vous me recevez ? Après, c’est commun à toutes même les ‘pseudos-intouchables’ genre Hunger Games. Non, si Snow était un vrai méchant, il n’aurait pas détruit le district 12 qui est sa seule ressource niveau charbon. Et je vous parle pas d’un monde divisé en 5 factions ou d’une monarchie aux États-Unis… Après, ce point ne m’a pas dérangé puisqu’il y a une intrigue et de bons personnages mais la série serait plus agréable à regarder sans ce défaut.

Celui-là est plutôt subjectif puisque personnellement, il ne m’a pas dérangée mais les 3 premiers épisodes peuvent être assez poussifs pour certains. C’est très centré ados. Je dirais pour ceux-là, que la série devient vraiment intéressante à partir du 4e épisode qui est vraiment génial. La suite ne fait que deviner cette impression donc ne vous en arrêtez pas à là !

Et puis certaines relations de personnages auraient dû être mieux géré ! Par exemple, si on devine que Finn et Clarke vont finir ensemble, ils formaient un super duo ! Oh et puis zut, Raven arrive ! Faisons-les coucher ensemble sans raison au lieu de développer cette relation plutôt chouette et mettre un triangle amoureux à la place ! Surtou

t que ce triangle amoureux est plutôt inexistant par la suite… Et aussi celle de Bellamy et Clarke ! Si au début, ils ne s’apprécient pas, ils commencent à s’écouter et c’était génial de voir ce respect mutuel s’installer. On aurait pu commencer à les shipper par la suite et au fur et à mesure… Ben non, on gâche tout en UN seul plan qui montre la main de Bellamy se resserrer sur le bras de Clarke pour bien nous faire comprendre qu’il est intéressé, pffff. Et je n’ai pas du tout aimer le fait, que pour se consoler, Raven ait besoin de coucher avec Bellamy. Les mecs ne pensent pas qu’en bas, scénaristes.

En parlant de Bellamy, c’est légèrement comique mais c’est vraiment too much de le mettre avec une femme chaque nuit (parfois 2 !). Je veux bien qu’ils en séduisent quelques-unes mais je ne crois pas que toutes apprécieraient de le voir trainer avec d’autres. En plus, je trouve que ça ne colle pas au personnage qu’on nous montre plus comme un solitaire donc bon… bof quoi.

Et pour finir, si le final était génial, j’ai trouvé les dernières minutes avec Clarke de trop. Elle marque une nouvelle ère de la série et aurait dû se trouver au début de la saison 2, juste avant l’apparition du titre. Cela aurait dû se finir sur Jaha en train de boire son vin. Ça faisait vraiment cliffhanger pour avoir un cliffhanger.

Passons maintenant aux qualités qui sont heureusement plus nombreuses !

Les effets spéciaux ne sont pas trop mal. C’est intelligent d’avoir fait une saison de (seulement) 13 épisodes. L’Arche est hyper bien faite et l’argent est bien économisé. Le cerf à deux têtes est assez réaliste ainsi que les papillons luminescents.

La soundtrack est top ! J’attache une grande importance à ce genre de choses et même si je n’ai pas retrouvé tous les morceaux, vous pouvez écouter ça, , ça, ça ou ça.

Déjà, fait rare sur un network, la série ne fait que s’améliorer au cours de la saison (après, la série ne fait que 13 épisodes). Si au début, c’était un peu teen, la suite nous montre les arcanes de la survie, l’installation difficile d’une société, la menace de l’anarchie etc. Pour une série axés adolescents, j’ai trouvé les thèmes abordés plutôt adulte mais pour une fois qu’on ne prend pas les jeunes pour des idiots, ça fait du bien ! L’intrigue est très prenante et très bien pensée. Les relations n’arrêtent pas d’évoluer et les triangles amoureux qu’on pourraient craindre sont inexistants au final. Ah oui, les personnages sont awesome évidemment ! J’ai bien sûr mes préférés mais dans l’ensemble, je les ai bien aimés.

Comme dit plus haut, les thèmes sont étonnement adultes (après les premiers épisodes). On aborde la question de la vie et de la mort et si on peut en décider pour quelqu’un d’autre (épisode 4), le sacrifice, qu’il s’agit de soi ou des autres, aussi la liberté d’expression, si on doit tout dire à la population, l’installation d’une société sous risque d’anarchie etc. C’est abordé d’une manière intelligente et ça m’a beaucoup plu. Mais le thème central de la série est la survie et ça, j’adore.

L’intrigue est ABSOLUMENT génial ! Et vas-y que je te colle un meurtre sur un personnage qu’on croyait principal, allez, un coup d’état qui nous laisse sur les fesses et que je te donne une épidémie etc. C’est super, surprenant et super. J’ai tout adoré ! Les scénaristes sont débordants d’imagination ! J’ai pas envie de tout spoiler (même si c’est averti spoilers ^^’) mais c’est super. Après, comme tout le monde, j’ai une préférence pour la partie sur Terre mais celle dans l’Espace est pas mal non plus. Le plus gros ennemi sur Terre sont les étrangers mais aussi la nature tandis que dans l’Espace, ce sont les opposants mais surtout l’oxygène qui commence à manquer. Ça change du classique ‘gros méchant mystérieux’ et c’est pas plus mal.

Passons maintenant aux personnages qui sont le point fort de la série selon moi. Il n’arrête pas d’évoluer et ils sont tous un peu gris. Je vous présente les principaux sinon on y est encore pour demain ^^’

Clarke Griffin 

Une de mes trois préférés. Elle ne rassemble pas tout le monde mais perso, je l’adore. Après, je crois que le combo blonde-yeux bleus-leadeuse ne la rend pas plus sympathique aux yeux des spectateurs. J’ai explosé de rires devant les commentaires de certains qui, si au début de la saison la trouvait trop responsable et hésitante, lui reprochaient exactement le contraire à la fin ! C’est vraiment de la haine gratuite ce genre de choses. Si c’était un garçon, aucun problème, une fille, ho là là ! Mais passons sinon je vais m’énerver. J’ai vraiment aimé suivre son évolution. Elle apprend au fur et à mesure qu’elle ne peut pas sauver tout le monde. Son apprentissage prend fin lors du finale lorsqu’elle laisse Bellamy et Finn dehors plutôt que de risquer la vie du groupe. Ça faisait mal au cœur pour elle mais de toutes façons, on sait bien qu’ils ne sont pas morts *sort*. Elle est une leadeuse, a un côté bad-ass, est responsable, mature (elle refuse de poursuivre sa relation avec Finn lorsque Raven est de retour) et intelligente. Marre des Mary-Sue ? Prenez Clarke !

Bellamy Blake

Un autre de mes trois préférés. Je ne l’ai jamais pris pour un méchant contrairement à certains. Il est assez gris. Sa relation avec Octavia, sa sœur, est très touchante. On peut voir la profondeur de son attachement envers elle dans l’épisode His Sister’s Keeper, dans lequel il est vraiment trop chou

Finn Collins

C’est un peu un cliché au début, celui du gars avec toujours un sourire en coin, qui ne se prend jamais au sérieux. Il va changer avec l’arrivée de Raven. J’avoue qu’il m’indiffère assez même s’il est sympa à suivre. Il va essayer de pacifiquer (oui, j’invente des mots, et alors ?) le camp avec les autres humains. C’est appréciable de le voir sortir de son cliché.  Il est très tolérant.

Octavia Blake

C’est le personnage préféré de ma petite sœur. Bon, au début, elle n’a aucun intérêt à part celui d’être jolie. Mais bon, elle a Bellamy comme frère et son rôle s’étoffe au fil des épisodes. Elle a été envoyée en prison pour la seule faute d’être en vie et rien que ça, c’est triste. C’est elle qui s’apercevra que les grounders ne sont pas totalement méchants. Et puis, son histoire avec Lincoln était bien mignonnette (même si c’est plus trop ma came les romances ^^’). Elle possède une certaine innocence qui nous la rend sympathique. Et elle m’a bien fait marrer dans le premier épisode. Oubliez Neil Armstrong avec son ‘Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité’ tout pourri. Octavia le bat à plate couture avec son ‘WE’RE BACK, BITCHES !’.

Jasper Jordan et Monty Green

Je les mets dans la même catégorie parce qu’ils sont meilleurs amis. C’est un peu les side-kicks de service qui devienne courageux à la Neville Londubat. Ils sont drôles (surtout Jasper avec ses lunettes), mais indispensables. Tout le monde les aime et c’est bien normal !

Marcus Kane

Abby est plus principal que lui mais c’est mon troisième préféré avec Clarke et Bellamy. Souvent, dans les teen-shows, les adultes n’ont d’autre vocation que d’être des jolies plantes vertes. Avec The 100, ce n’est pas le cas. Ils font des choix durs, parfois mortels, des choix ‘adultes j’ai envie de dire. Si au début, Kane (je préfère à Marcus ><) à tout du stéréotype du grand méchant qui ne veut que tuer Abby pour prendre le pouvoir, il se complexifie en se révélant un des serviteurs le plus fidèle de Jaha sans hésiter à se sacrifier pour permettre la survie de l’Arche. Je ne trouve pas Abby et Jaha assez développés contrairement à lui que je considère comme le héros de la partie sur l’Arche.

Pour résumer, The 100 est une série qui ne va qu’en s’améliorant. Si j’ai bien aimé des séries comme True Detective, ça faisait longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de cœur depuis la saison 3 de Teen Wolf et Game of Thrones. The 100 est attachante et possède des personnages adolescents aux réactions matures avec des adultes qui ne sont pas des plantes vertes. Accompagné d’une intrigue géniale, je ne peux que vous la conseiller ! J’espère qu’elle vous plaira !

P.-S. : Désolée pour le retard mais avec mes pannes d’électricité, j’ai pas pu faire autrement 😦

P.-S. n°2 : Je vous ferai un article sur le livre bientôt ! 🙂

Publicités

5 réflexions sur “Survival Isn’t Who You Are, It’s Who You Become – The 100 (1)

  1. Pingback: Challenge Séries 2015 – Mystère et boules de gommes… | L'Oiseau
  2. Pingback: Les 100 de Kass Morgan | L'Oiseau
  3. Pingback: In my ears… (3) | L'Oiseau
  4. Pingback: In my ears… (4) | L'Oiseau
  5. Pingback: Would You Sacrifice Freedom For Survival ? – The 100 (2) | L'Oiseau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s